Révolution et Libertés | Les sources

Images d’illustration des sources de « révolution et libertés »

Le site « Révolution et Libertés » a été créé en 2012 (et certainement en 2011) sous la fin du mandat de Nicolas Sarkozy. La radicalisation du discours « ultralibéral » et « conservateur » permettait sciemment de voir que nous entrions dans une phase incertaine et de doute puisque le modèle ne fonctionnait guère. Entre temps, François Hollande a été élu. Très vite, l’exaspération d’un « courant néosocialiste » s’est soldé par incendier la « gauche » afin qu’il n’en reste que des « cendres ».

Le mandat d’Emmanuel Macron a poursuivi les différentes « réformes structurelles » afin de libéraliser toujours plus le pays afin de se soumettre à l’agenda « Commission Européenne ». Les conséquences sont connues : la catastrophe.

Il semblait nécessaire à cette époque de donner les bases à la création d’un « grand projet » clairement pluriel. Dans les faits, il s’agit dans ce cadre de donner une grille d’analyse différente de ce que proposaient les différents médias dans un souci « progressiste ». De cela a mijoté l’idée progressive de renvoyer une forme d’approfondissement des différentes théories mises en application. Le projet est « conçu » comme étant un projet « global ».

Tous les outils permettant de vectoriser l’analyse marxiste (ou marxienne) de la situation ont été mis en place. Il ne manquait plus qu’une association pour structurer l’ensemble. Ainsi, les articles, photographies, les vidéos et les podcasts ont vu le jour. Le site de « Révolution et Libertés » reste un site pluriel avec une ligne directrice qui s’adapte avec le temps.

Entre temps, des logos et des bannières ont été commandés à une graphiste afin d’avoir des couleurs qui ressemblent clairement aux valeurs de « Révolution et Libertés ». Ainsi, nous avons gardé deux éléments. Tout d’abord, il s’agit des deux couleurs : le rouge et le noir. Ensuite, il s’agit de s’accrocher à l’emblème que représente la faucille et le marteau.

Chez d’autres confrères, des associations ont été montées afin de soutenir clairement les différentes « revues » ou « webzines ». La question en ce qu’il concerne la création d’une association « les amis de Révolution et Libertés ». Cette dernière a été mise en place sur fond d’une campagne de harcèlement à la suite d’un article démontant la chanson d’une artiste. De cette sorte, il convient de savoir que le site « Révolution et Libertés » a été fermé pendant dix jours consécutifs. Il s’agit du jamais-vu, mais il faut dire que la crise sanitaire a renforcé le mouvement « new-age » et profondément « obscurantiste ».

Dans ce sens, des travaux ont été réalisés pour trouver une boite aux lettres. Dès lors, nous sommes hébergés chez la Librairie Publico de la Fédération Anarchiste. Il s’agit dès lors d’un point de départ assez réaliste de notre grande aventure au travers duquel les éléments ont permis la fondation de cette dernière et de plus être simplement une association de fait.

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires